Eau et bassins versants

mardi 13 avril 2021
par  Laurence Lacroix

Le pôle Eau et Bassins versants de la FR a pour objectif de structurer l’activité scientifique de sciences de l’eau et des hydrosystèmes, y compris les travaux sur les eaux usées et effluents, du périmètre Lyon-Saint Etienne, ainsi que de structurer les interactions avec les partenaires non-académiques.
Le pôle Eau et bassins versants établit des relations fortes avec les structures transverses existantes dans le périmètre Lyon-Saint Etienne, notamment :
• La ZABR, structure fédérative de recherche inscrite dans le réseau des ZA (RZA) de l’INEE, qui soutient des actions de recherches multidisciplinaires sur le bassin versant du Rhône, en lien avec les partenaires socioéconomiques et les gestionnaires des milieux, en particulier dans le cadre d’un accord-cadre avec l’Agence de l’Eau RMC. La ZABR dispose de 9 sites ateliers dans lesquels se déroulent des recherches interdisciplinaires concertées autour d’un même objet.
• L’Observatoire de Terrain en Hydrologie Urbaine (OTHU) qui fédère les recherches sur les rejets urbains et leurs conséquences sur les milieux récepteurs. L’OTHU est une fédération de recherche (FED4161) et s’inscrit dans la ZABR comme l’un de ses sites ateliers. L’OTHU sera un partenaire privilégié dans la structuration des activités transversales entre les pôles ‘Eau’ et ‘Ville’.
• L’Observatoire Hommes-Milieux Vallée du Rhône (OHM VR) qui est un dispositif de recherche de l’INEE inscrit dans le LabEx DRIIHM. Il développe des projets de recherche qui questionnent l’évolution contemporaine du fleuve et sa gestion. Son activité de recherche en lien avec les gestionnaires (via le Plan Rhône et les programmes RhônEco et OSR) s’inscrit pleinement dans la ZABR, dont il est un des sites ateliers.

Le pôle Eau et Bassins versants de la FR a pour objectif d’identifier et quantifier les mécanismes responsables du fonctionnement et de l’évolution des hydrosystèmes (eau et bassins versants), y compris les procédés de traitement et de valorisation des eaux usées et déchets, en considérant la diversité des échelles spatio-temporelles, en favorisant des recherches multidisciplinaires incluant les SHS. La question de la santé des socio-hydrosystèmes à travers la réflexion sur leur gestion intégrée, préservation, restauration, durabilité, ou encore le bon état est une question centrale de ce pôle (en lien avec les autres pôles).

Les activités de ce pôle sont structurées selon les 5 thèmes suivants :

  • La thématique ‘Changement climatique et ressources’ s’intéresse aux effets des contraintes climatiques et de leurs évolutions sur la dynamique de la ressource en eau (en lien avec la dynamique de la biodiversité), sur leurs perceptions et les modifications de gouvernance qu’ils engendrent.
  • La thématique ‘Flux d’eau et sédiments et habitats’, étudie, en lien étroit avec le pôle « Biodiversité », les interactions entre les flux d’eau et de sédiments, et les formes fluviales qui en résultent, les habitats ainsi formés et les communautés biologiques qui s’y développent.
  • La thématique ‘Flux de polluants, écotoxicologie, hydrosystèmes’ a pour objectif d’identifier et de quantifier les apports de polluants agricoles, urbains et industriels et leurs conséquences sur les organismes aquatiques et l’état de santé des hydrosystèmes.
  • La thématique ‘Territoires fluviaux et sociétés’ développe des recherches pour mieux comprendre la perception des acteurs et les changements des pratiques, identifier les leviers permettant d’améliorer la gouvernance, et analyser les controverses. Cela inclut, en interaction avec les 2 autres pôles, la caractérisation des services écosystémiques rendus par les hydrosystèmes.
  • La thématique « Ecotechnologies pour la gestion, le traitement et la récupération des ressources des eaux » s’intéresse au développement de technologies innovantes pour la gestion des eaux urbaines, mais également des eaux usées et de leur valorisation dans le contexte de la raréfaction des ressources matière et énergie et de la promotion d’une économie circulaire. Les activités seront développées ici en lien fort avec le pôle « Ville » et le pôle « biodiversité » (volet bio-épuration et solutions fondées sur la nature). Cette thématique, qui s’intéresse à l’hydrologie urbaine, aux procédés de la gestion des eaux de pluie et des effluents urbains et à leur impacts sur l’état et le fonctionnent des milieux récepteurs (cours d’eau, nappes, interfaces eau-sédiment), est structurée et portée par l’OTHU, et les interactions avec la future FR “Biodiversité, Eau, Ville” permettront d’intensifier les travaux à l’interface avec la composante biodiversité. Ainsi, l’émergence de cette thématique s’appuiera sur la construction d’un fort partenariat avec l’OTHU.

Navigation

Articles de la rubrique

  • Eau et bassins versants